médiathèques bibliothèques

Médiathèques, bibliothèques, oui vous pouvez acheter hors Marchés publics !


Bibliothécaires, vous pouvez acheter des livres de Stéphane Ternoise !!!
Six romans, vingt pièces de théâtre (traduites en anglais, allemand, espagnol), des essais, des livres de photos...

Les médiathèques et bibliothèques avec les écrivains ?


La profession libérale, auteur-éditeur, existe. On peut être professionnel du livre sans être inféodé à un "éditeur traditionnel." La loi nous y autorise. Pourtant TOUT EST FAIT pour que l'écrivain ne choisissent pas l'indépendance.

Bibliothécaires, on vous fait croire qu'il est important que vous achetiez aux libraires, surtout pas chez Amazon... ni directement aux éditeurs non distribués en "librairies traditionnelles" !

Pourtant, vous le savez bien que Lagardère (12% du capital au Qatar), est le numéro 1 de l'édition en France avec Hachette Livre... Et comme Arnaud Lagardère, Antoine Gallimard, Francis Esménard et les autres figurent parmi les 500 grandes fortunes de France. L'argent public doit enrichir les grandes fortunes ?

En 1991, à 20 ans, j'ai choisi d'être indépendant. Aujourd'hui, je reste propriétaire à 100% des droits de mes livres. Et je dénonce une politique de la France anti-écrivains indépendants. J'apporte des preuves. Lisez par exemple Conforme à notre Constitution, la Loi sur le droit de prêt en bibliothèque ? (lire)

J'essaye simplement de vivre de ma plume, sans compromission. 6 romans, 20 pièces de théâtre (certaines traduites en anglais, allemand et espagnol). Oui, on peut, en France, être traduit en anglais, allemand et espagnol, et pourtant être méprisé, ne pas vraiment être considéré écrivain, un "sous écrivain (personne ne vous connait, vous ne apssez pas à la télé !)"

Vous pouvez achetez mes livres en papier et mes livres numériques !... Cette voie de l'indépendance professionnelle est compatible avec le bon de commande administratif, et même avec le Code des marchés publics.
Une cinquantaine de livres en papier, 2 CDs (es auteur-producteur, avec 11 interprètes) et une centaine en numérique distribués par Immateriel, auquel vous pouvez commander le prêt.

Stéphane Ternoise (un peu long comme introduction mais vous avez l'habitude de lire)

Les éditeurs indépendants victimes des réformes du Code des marchés publics ! Par exemple, dans le Lot, la BDP, après avoir acquis mes "livres de jeunesse" a stoppé tout achat : obligation d'acheter en librairie, adaptation de la loi par le Président du Conseil Général ! J'avais naturellement protesté et écrit sur le sujet... En vain...
Alors que le Conseil Général de Tarn-et-Garonne, au même moment, m'avait demandé une attestation "les ouvrages ci-dessous ne sont pas distribués en librairies."
Leçon : c'est aussi à l'écrivain de démontrer qu'il est bien un professionnel, qu'il a choisi une voie par conviction... bibliotheque.pro est donc une nouvelle étape !

2012 : mes livres se vendent désormais nettement plus en numérique, sur Amazon, Itunes, Kobo, Immateriel... 14 livres en papier et une cinquantaine d'ebooks (l'ensemble de mon catalogue théâtre et des livres d'art, des livres locaux, sur le Quercy). Je suis très peu en bibliothèque, finalement ! Est-ce que ce site aidera les décideurs des bibliothèques et médiathèques à regarder mon catalogue ?
2013 : Un identifiant fiscal aux Etats-Unis me permet de développer mon catalogue papier ! Hé oui, la France est un pays contrôlé, il faut contourner les blocages...
2014 : Il serait temps, cher(e)s bibliothécaires...



Le Code des marchés publics...

La complexité des procédures vous interdit d’acquérir des documents ? Que devez-vous faire quand les fournisseurs attributaires du marché public ne peuvent obtenir le catalogue d’un éditeur ?

Les ouvrages vendus uniquement par un fournisseur (monopole de diffusion ou vente directe) peuvent être achetés sans mise en concurrence préalable : l’article 35, III, 4° du Code spécifiant « Peuvent être négociés sans publicité préalable et sans mise en concurrence les marchés qui ne peuvent être confiés qu’à un prestataire déterminé pour des raisons techniques, artistiques ou tenant à la protection de droits d’exclusivité. »




Salon du livre de la région sans aucune participation... Lire en fête en Dordogne...
LIRE


En image : quelques livres, du théâtre, un roman... pour achat par médiathèques et bibliothèques françaises...
Suite à votre message, je suis venu mais je n'achèterai pas
Aveux de bibliothécaires...

Conforme à notre Constitution, la Loi sur le droit de prêt en bibliothèque ?

La révolution numérique : Le roman Le combat Les photos

Si vous souhaitez soutenir cette page :

Peut-être un roman autobiographique
Quand les familles sans toit sont entrées dans les maisons fermées
La fille aux 200 doudous et autres pièces de théâtre pour enfants
Cahors, 42 inscriptions aux Monuments Historiques
La disparition d un canton : Montcuq




Votre commentaire ICI

- le 14 janvier 2014 à 14 heures 52
par aline : Je doute que les bibliothécaires vous achètent des livres ! Je suis un peu dans le même cas que vous et j'ai rencontré des bibliothécaires qui osent me demander de leur donner mes livres. Bon courage à vous et on devrait s'unir pour dénoncer ces pratiques anti indépendants. Aline.

- le 26 novembre 2013 à 16 heures 19
par céline : Malheureusement, dans les médiathèques et bibliothèques, les écrivains "hors circuits" sont très mal vus. En tout cas en Gironde. Céline.


Mentions légales bibliotheque.pro :
Propriétaire du domaine bibliotheque.pro : JEAN-LUC PETIT
Pseudonyme et nom commercial déposé : Stéphane Ternoise
Ecrivain indépendant en profession libérale auteur-éditeur
Siret : 423 344 191 00014
Contact postal : Jean-Luc PETIT - BP 17 - 46 800 MONTCUQ
Hébergement réalisé par OVH, la SAS OVH, siège situé 2 rue Kellermann. Adresse : BP 80157 - 59100 Roubaix - FRANCE

flux des infos rss Le SUIVRE